dans Vidéos

Les bons gestes pour booster ton gazon !

Ta pelouse a passé un été rude, chaud et sec. Alors, elle a besoin d’un coup de pouce pour pousser vigoureusement au printemps prochain. Cette semaine, je te propose de concentrer tes efforts sur elle.

L’été a été chaud et sec. Si tu as pu apprécier, ta pelouse, elle, un peu moins ! Tout comme la mienne d’ailleurs… Dès juillet, elle s’est transformée en paillasson jaune et rêche. Mais, il n’y a là rien d’alarmant : c’est sa façon de résister à la sécheresse. Les graminées arrêtent de croître et flétrissent, d’où cette teinte jaune. Par contre, avec les pluies automnales, ton gazon a sans doute repris son aspect de tapis vert. Alors tout est rentré dans l’ordre… ou presque !

Redonne-lui du panache
Personnellement, je profite toujours de l’automne pour une petite remise en forme de ma pelouse. C’est encore plus important avec les conditions climatiques que nous avons connues cet été. Il s’est formé en surface, à la base des brins d’herbe, une couche peu perméable composée d’herbes sèches, de mousse parfois et autres débris végétaux. Les jardiniers parlent de feutrage. Ce dernier empêche les eaux de pluie de pénétrer en profondeur et de bien humidifier les racines des graminées du gazon. Alors, ton gazon peut en souffrir dans les années à venir. Par ailleurs, la sécheresse a compacté la terre en surface. Et l’air ne peut plus s’infiltrer en profondeur. Les nombreux micro-organismes rendant la terre fertile ne sont plus aussi actifs faute d’oxygène. Du coup, tes apports d’engrais seront moins efficaces.

1 / Comment ôter le feutrage ?
Passe sur toute la surface de ta pelouse un scarificateur. C’est une sorte de râteau à roues dont les dents sont remplacées par des lames. Ces dernières déchirent le feutrage et le remontent à la surface du gazon. Ensuite, ramasse les débris au balai à gazon et jette sur le compost.
Mon astuce :
Un scarificateur à roue demande moins d’effort. Passe-le alors sur toute la surface engazonnée en lui imprimant un mouvement de va-et-vient. Il existe des modèles électriques pour les grandes surfaces.

2 / Aère ton gazon
Pour cela, parcoure toute la surface avec un rouleau aérateur : un cylindre muni de pointes creuses. Il y fera des trous à intervalles réguliers. Ensuite, étale du sable sur ta pelouse qui viendra remplir les trous évitant qu’ils ne se colmatent trop vite.
Mon astuce :
Si tu es sportif, tu peux obtenir le même résultat en marchant sur ta pelouse avec des patins aérateurs. Ce sont des plaques de plastique munies de tiges métalliques d’un côté et de lanières de l’autre côté. Il suffit de les fixer aux pieds comme des patins à roulettes.

3 / Fertilise ton gazon
Répands une couche de compost ou d’engrais organique complet sur toute la surface de ton gazon, ceci le plus régulièrement possible. Puis, ratisse avec le balai à gazon pour parfaire la répartition du compost à la surface de l’herbe. Et enfin, arrose-le en pluie fine.

 

 

4 / N’hésite pas à ressemer
Griffe les parties de terre nue, où il ne pousse plus d’herbes et nivelle le sol avec du terreau. Ensuite, répartis des graines de gazon en surface, de manière assez dense, mais sans excès. Puis, émiette du terreau pour recouvrir légèrement, tasse avec le plat du transplantoir et enfin arrose en pluie fine.
Mon astuce :
Maintiens bien humide jusqu’à ce que des brins d’herbes apparaissent et emploie des graines de gazon de regarnissage. Leur germination est meilleure et plus rapide. En quelques semaines, la réparation est invisible.

Articles récents

Poste ton commentaire

0

Commence à taper ta recherche et presse sur entrer