dans Jardin, Jardin d'agrément
L’hamamélis, arbuste insolite. On l’appelle aussi le noisetier des sorcières et ce nom lui va bien lorsqu’il est en fleur. Ses corolles ressemblent à des araignées posées au creux des branches nues. L’effet est encore plus fascinant quand elles sont ourlées de givre!
D’or et de feu à l’automne, l’hamamélis est du genre discret quand la plupart des fleurs du jardin sortent leurs atours. C’est à peine si l’on remarque son élégante silhouette en parasol aux feuilles ressemblant à celles d’un noisetier, d’un vert doux. Puis, après la chute des feuilles, de décembre à février, place aux fleurs, frisettes jaune soufre, orange ou carmin, au parfum suave.
Plantez-le dans le passage: le long d’une allée, à l’angle du perron ou du garage, là où vous passez quotidiennement, vous profiterez au maximum de son parfum. Dans un endroit ensoleillé et à l’abri des courants d’air, ses effluves seront plus concentrés! C’est un petit arbre peu encombrant (1 m 50 à 2 m de large et de haut).
Inutile de le tailler: il fleurit même sur des branches âgées, contrairement à la plupart des arbustes à fleurs. Encouragez la formation de nombreux boutons floraux en fin d’été en lui apportant un peu d’engrais soluble spécial rosiers.
Articles récents

Poste ton commentaire

0

Commence à taper ta recherche et presse sur entrer