dans Jardin, Jardin d'agrément

L’aquatique attitude avec le papyrus … Silhouette graphique, mode de vie insolite… Le papyrus prospère rapidement dans nos intérieurs, formant de belles plantes (de 50 cm à 1,20 m de haut selon les espèces). Il y apporte une touche d’exotisme incontestable.

Les pieds dans l’eau

C’est ainsi que tu réussiras à faire prospérer un papyrus (Cyperus alternifolius, C. haspan ou C. albostriatus) chez toi. Pour ses feuilles perchées, étrangement regroupées, on le nomme aussi «plante ombrelle». Pose son pot dans un cache-pot que tu rempliras d’eau jusqu’à mi-hauteur environ.

Au soleil, si possible

Originaire des marécages malgaches ou réunionnais, le papyrus a de gros besoins en lumière. Place-le derrière la fenêtre la plus ensoleillée. Il lui faut au moins deux à trois heures de soleil par jour. Élimine régulièrement les tiges sèches ou abîmées. De mars à septembre, ajoute de l’engrais spécial plantes vertes tous les 15 jours dans l’eau d’arrosage.

Bouture-le! C’est un jeu d’enfant!

Il suffit de prélever une de ses tiges, de recouper les feuilles de la moitié de leur longueur et de plonger la tige la tête en bas dans un verre d’eau. Dès que les racines ont 2 à 3 cm de profondeur, rempote. Tu as un nouveau papyrus.

Articles récents

Poste ton commentaire

0

Commence à taper ta recherche et presse sur entrer