dans Jardin

Quand elles apparaissent au jardin ou chez les fleuristes, c’est le printemps! En jardinière, en bordure, au pied d’arbustes… les primevères s’épanouissent en technicolor. Il n’y a pas un coloris, gai ou pastel, qui manque à leur palette.

À mi-ombre, c’est leur emplacement préféré, par exemple sous un arbre au feuillage léger. Plante-les tout de suite après votre achat, en pleine floraison.
Jettes une poignée de compost dans le trou de plantation. Arrose copieusement et régulièrement dans les semaines qui suivent jusqu’à ce que de nouvelles feuilles apparaissent, signe que votre primevère est bien enracinée. Ensuite, tu peux la laisser se débrouiller toute seule, sauf si le printemps est sec.

Sèmes en été si tu souhaites des primevères très robustes. Fais-le dans un coin ombragé du potager. Repique-les une fois en pleine terre ou en petit pot avant de les installer à leur place définitive. Elles dureront ainsi plusieurs années. Celles que l’on acquiert dans le commerce perdent leur beau coloris, voire disparaissent au bout de deux ou trois ans.

En pot ou jardinière, plante-la dans un mélange de deux tiers de terreau et un tiers de compost. Arrose même s’il pleut pour conserver le mélange toujours humide: la floraison durera plus longtemps. Ensuite, transplante-la au jardin ou jette-la comme une annuelle.

Articles récents

Poste ton commentaire

0

Commence à taper ta recherche et presse sur entrer