dans Vidéos

Rentrer tes plantes frileuses est un jeu d’enfant

Les plantes d’orangerie doivent passer l’hiver à l’abri du gel et à la lumière. Alors, installe-les à la bonne place pour qu’elles arrivent en bonne santé au printemps prochain.

Lauriers-roses, agrumes, solanums, daturas, mimosas, tibouchinas… Ces belles plantes frileuses ont passé tout l’été au soleil et elles ont bien profité de la chaleur. Les températures nocturnes sont désormais régulièrement sous les 10 à 12°C ? Il est temps pour elles de regagner leurs quartiers d’hiver. Une serre ou une véranda peu chauffée, c’est ce qu’elles préfèrent. L’idéal est une température ambiante entre autour de 10°C. Mais si tu dois les faire hiverner dans ton intérieur, il est bon que la température n’excède pas les 15 à 18°C, sinon elles vont s’étioler.

Vérifie bien leur santé

Attention aux limaces et escargots, car ces petits malins se cachent dans le terreau des pots et passeront ainsi l’hiver au chaud grignotant tes plantes sans vergogne. Je vérifie toujours s’ils ne sont pas présents dans les bacs des plantes que je rentre. Inspecte aussi tes plantes et ne rentre que les plantes saines. Une colonie de pucerons prospérera allègrement dans ta serre, ta véranda ou autre tout autre abri… et ils n’auront plus de prédateur pour limiter leurs ardeurs ! Les champignons tels que l’oïdium ou le botrytis adorent l’ambiance humide et chaude des serres. Avec une plante malade, tu risques la contagion dans cette atmosphère plus ou moins confinée.

Mon astuce :
L’aération est importante pour limiter l’hygrométrie ambiante : elle peut être élevée si tu entreposes beaucoup de plantes ensemble. Mais tes plantes supporteront mal les courants d’air froids. Alors, penses-y lorsque tu les rentres : place-les de telle façon qu’elles ne subissent le flux d’air lorsque les fenêtres sont ouvertes pour renouveler l’air intérieur.

1 / Casse la croûte
Avec la sécheresse estivale, la terre à la surface des bacs forme une croûte presque imperméable. Casse-la avec une vieille fourchette ou une griffe à main : c’est l’occasion de déloger limaces et escargots. Ensuite, couvre avec une couche de graviers ou billes d’argile.

 

 

2 / Attention à ton dos
Pour déplacer tes pots, aide-toi de rondins de bois. Pose le pot sur deux rondins couchés côte à côte et dépose un 3e rondin devant. Fais rouler les rondins jusqu’à ce que le pot se retrouve sur les 2 rondins à l’avant. Ensuite, passe le rondin libéré devant le pot et recommence.

3 / Mets-les sur cales
Place tes plantes près des vitres pour qu’elles reçoivent beaucoup de lumière. Puis, place des cales dans leur soucoupe pour surélever les pots. Ainsi, elles ne souffriront pas d’excès d’arrosage, car même passagers, ils peuvent être dommageables.

 

Mon astuce :
Ne t’inquiète pas si une fois rentrées les espèces à feuillage persistant perdent une certaine quantité de feuilles. En effet, c’est normal : les plantes adaptent leur surface foliaire à la lumière qu’elles reçoivent et à leurs besoins. Plus les températures sont basses dans ta véranda ou ta serre, plus ils diminuent.

 

 

4 / A l’arrosoir, c’est mieux !
Si tu disposes d’un arrosage au goutte-à-goutte pour tes plantes d’orangerie, ôte-le et préfère intervenir à l’arrosoir. Ainsi, tu doseras mieux l’eau distribuée en fonction de la température ambiante. Un arrosage 1 fois par mois suffit à 10°C.

Articles récents
Showing 2 comments
  • Michiels
    Répondre

    Bonjour Tom
    Merci pour toutes tes vidéos bien utiles!
    J ai une question
    Que fait on des plants de tomates à l automne?
    J habite à 800m gel !??
    Merci pour ta réponse

    • Tom le Jardinier
      Répondre

      IL faut les arracher. Tu en ressèmeras fin de l’hiver prochain pour de nouvelles récolte en été.

Poste ton commentaire

0

Commence à taper ta recherche et presse sur entrer