dans Cuisine

L’asperge blanche, on l’attend au printemps pour nous remettre en forme. Mais c’est son goût subtil, inimitable et sa texture douce qui fond dans la bouche qui nous séduisent avant tout. Préserve ses qualités en la cuisinant dans les règles de l’art!

C’est bon avec…

– de la mayonnaise, de la vinaigrette, de l’huile d’olive citronnée…
– des œufs à la coque ou cocotte, du jambon sec ou fumé.

Crues

Quand elles proviennent du jardin et qu’elles sont jeunes (petit diamètre), tu peux manger les asperges crues, mais c’est après cuisson qu’à mon avis, elles prennent toute leur saveur.

Cuites

Casse la base de la tige au lieu de la couper afin d’éliminer toute la partie fibreuse: elle se rompt facilement à l’endroit où les fibres sont plus fines. Épluche et cuis à l’eau bouillante. Je ne jette pas les extrémités de tiges éliminées. Cuites dans un bouillon de volaille avec un ou deux pommes de terre, elles donnent un délicieux velouté, une fois passées au moulin à légumes pour éliminer les fibres. Évite de les cuire dans des casseroles en fer: le tanin des asperges réagit avec le métal et altère la couleur des turions.

Côté santé

L’aspargine, qui parfume l’urine du mangeur d’asperges, a des propriétés diurétiques reconnues. On dit que manger des asperges aide les jeunes à grandir et les plus âgés à se maintenir en forme. C’est l’aliment idéal pour stimuler l’organisme au printemps!

Articles récents

Poste ton commentaire

0

Commence à taper ta recherche et presse sur entrer