dans Vidéos

Plante et divise les grands iris, c’est le bon moment !

En avril et juin, ce sont des stars au jardin. Leurs corolles ondulent et exhalent de délicieux parfums. Si tu veux en planter ou diviser ceux que tu as déjà, fais-le en été.

Dès la fin de leur floraison en début d’été, tu peux planter des grands iris de jardin ou les diviser si, dans ton jardin, leurs rhizomes deviennent trop enchevêtrés et qu’ils fleurissent moins. C’est bien de le faire tous les 3 à 4 ans. Plus tu opères tôt, entre juillet et août, plus tu auras de chance de les voir fleurir dès le printemps suivant. Les rhizomes charnus des iris se conservent mal hors sol. La division et la plantation doivent être simultanées.

Plante-les en groupe
Les iris sont peu exigeants sur la nature du sol pourvu qu’il ne soit pas humide en hiver : incorpore à la terre de jardin un tiers de sable à la plantation pour éviter que l’eau ne stagne en hiver si ton terrain est lourd (à forte proportion d’argile). Plante-les en groupe de trois minimum en les espaçant de 30 à 40 cm. Personnellement, je prends toujours le temps de désherber soigneusement avant de planter des iris car une fois installés, leurs racines sont si enchevêtrées que l’on ne peut extraire les mauvaises herbes qui arrivent à s’y faufiler. Et n’oublie pas que les iris ne sont vraiment spectaculaires qu’un mois par an quand ils fleurissent. Alors associe-les à des végétaux décoratifs à d’autres saisons.

Mon astuce :
Entoure tes iris de rosiers remontants, de valérianes des jardins, de géraniums vivaces ou de molènes, ceci afin de prolonger l’effet décoratif de la scène fleurie et masquer en partie la raideur du feuillage des iris. Pense aussi aux variétés remontantes qui refleurissent en fin d’été et à celles aux feuilles panachées qui prolongent leur effet décoratif.

Sortir et prélever les rhizomes1 / Prélève des rhizomes
Plante ta fourche-bêche à 15 à 20 cm de votre touffe d’iris afin de ne pas endommager les rhizomes. Fais levier sur le manche pour soulever les rhizomes. Renouvelle l’opération tout autour de tes iris. Puis termine l’arrachage des rhizomes à la main.

 

 

Séparer au sécateur2 / Prépare tes iris
Sépare les rhizomes au sécateur : chaque nouvel iris comportera une partie charnue, des racines fines et des feuilles. Ensuite, ôte les feuilles sèches en les arrachant à la main. Puis, raccourcis les feuilles vertes à 15 cm de haut et les racines fines, de la moitié de leur longueur.

Mon astuce :
Traditionnellement on coupe les feuilles en éventail : c’est plus élégant.

 

Creuser à l'aide d'une fourche3 / Creuse peu
Fais un trou en triangle et en pente douce. Pose la racine charnue sur cette pente, le départ des feuilles du côté le plus étroit du trou. Étale les racines fines dans la partie la plus large : ainsi l’iris sera bien alimenté et bien ancré au sol.

Mon astuce :
La partie la plus large du trou doit avoir 10 à 15 cm environ de profondeur (selon le volume de la racine charnue) et la plus étroite, arriver au niveau du sol. Le rhizome doit affleurer la surface du sol, une fois planté.

 

Enterrer et tasser la terre4 / N’enterre pas tout
Recouvre les deux tiers du rhizome de terre en tassant fortement avec le plat de la main. La partie supérieure de la racine charnue doit dépasser du sol. Arrose abondamment juste après la plantation et, ensuite, laisse les iris se débrouiller seul.

Mon astuce :
Ne paille jamais les iris : tu empêcherais les rayons du soleil de chauffer leurs racines charnues. Ce qu’ils adorent. C’est pour cette raison qu’il faut les planter presque en surface.

Articles récents

Poste ton commentaire

0

Commence à taper ta recherche et presse sur entrer