dans Vidéos

Envie de fraises ? Je te livre tous mes secrets pour planter tes fraisiers

Les fraises du jardin ont plus de parfum, c’est indéniable. En cultiver dans son potager n’est pas sorcier. Je te livre ici ma méthode… Car c’est le bon moment pour planter tes fraisiers !

Septembre est la meilleure période pour planter des fraisiers, même si l’on peut encore le faire au printemps. Les fraisiers plantés en automne sont mieux enracinés et t’offriront une belle récolte dès le printemps prochain. Depuis de nombreuses années, je renouvelle systématiquement mon carré de fraisiers à l’automne. En cette saison, j’ai davantage de temps. On peut étaler les travaux à faire en automne sur plusieurs mois alors qu’au printemps il faut tout faire en un temps record.

Plus de choix
En choisissant l’automne, tu peux planter toutes les variétés de fraises : à gros fruits non remontantes à récolter en mai-juin seulement, trois semaines durant environ ; à gros fruits remontantes, à déguster entre juin et juillet, puis en fin août à début octobre ; des quatre saisons, qui produisent de petites fraises, sans discontinuer, de juin aux gelées. A printemps tu dois privilégier les variétés remontantes ou attendre une année entière pour ta première récolte. Les fraisiers se plantent au moins pour trois ans. Change-les d’emplacement quand tu les renouvelles car ils épuisent les ressources du sol. Ne replante pas de fraisiers au même endroit avant 3 à 5 ans.

1 / Prépare le terrain
Une quinzaine de jours avant plantation, bêche en profondeur leur futur emplacement, désherbe et incorpore 8 à 10 kg de compost bien décomposé par mètre carré. Ainsi, le compost aura bien le temps de se mélanger au sol grâce au vers de terre.

 

 

2 / La bonne distance
Plante un plant tous les 25 cm sur des lignes espacées de 35 à 40 cm. Puis, guide-toi avec le cordeau pour planter droit. En même temps, pense à faire tremper les mottes ou godets de tes fraisiers dans une bassine d’eau quelques minutes avant la plantation.

 

 

3 / Le bon geste
Creuse un trou et place un fraisier en ajustant la profondeur du trou : le collet, jonction entre feuilles et racines doit affleurer la surface du sol. Ensuite, referme le trou avec la terre en place. Pour finir, tasse fortement à la base de chaque plant.

 

 

4 / De l’eau pour les racines
Arrose chaque plant lorsque tous les fraisiers sont plantés. Au printemps, pour garder les fraises propres et éloigner limaces et escargots, je couvre le sol autour des fraisiers d’une bonne couche de paillis de lin, de 6 à 8 cm d’épaisseur.

Articles récents
Comments
  • Ti Zwézo (Karine)
    Répondre

    Et oui, s’occupez de ses fraisiers en automne permet de libérer du temps pour autre chose au printemps… malin le jardinier !

Poste ton commentaire

0

Commence à taper ta recherche et presse sur entrer