dans Vidéos

Avec tes graines, Tom te propose un jardin sans frais

Ton jardin, celui de tes voisins et la nature, t’offrent en ce moment de nombreuses graines pour fleurir tes massifs de l’an prochain. Récolte-les pour tes prochains semis.

En ce moment de très nombreuses fleurs du jardin ou des champs produisent leurs graines. Récupère-les pour fleurir ton jardin sans débourser l’année prochaine. Récolte surtout celles des espèces-types ou des variétés anciennes. Mais pas celles des hybrides dont le nom est précédé d’un « F1 » ou « F2 ».

Mon astuce :
Les hybrides sont le résultat de croisement récent, de l’année précédente ou deux ans auparavant entre deux variétés dont on souhaite combiner les qualités. La descendance de ces croisements récents est très hétérogène et le semis risque d’être décevant, mais pour les graines récoltées dans la nature, le problème ne se pose pas.

Choisis des plantes vigoureuses et récoltes-en toujours plus qu’il n’en faut. Par expérience, je sais que toutes les graines ne sont pas forcément viables, même si elles sont conservées dans les règles de l’art. En outre, bien des agressions menacent leur survie après la récolte, l’humidité, la chaleur et le froid.

Des mystérieuses
Lorsqu’elle sont bien au sec, les graines se conservent d’une année sur l’autre, voire davantage selon les espèces. A maturité, elles sèchent et se préparent à une période de dormance. Cette dernière les aide, dans la nature, à passer la saison climatologiquement la moins favorable (l’hiver chez nous, la saison sèche sous d’autres latitudes). Pendant cette période, même si tu les mets en conditions de germination favorable, elles ne germeront pas. Pour la plupart de nos légumes, il faut une période de froid plus ou moins longue pour éliminer les effets de cette dormance et stimuler leur germination . Aussi conserve les graines récoltées au frais (8 à 10°C maximum).

1 / Cueille avant maturité
Si tu souhaites récupérer des graines de tes fleurs préférées, cueille leurs fruits brunis avant complète maturité sinon leurs graines se répandent au sol. Opère par temps sec depuis au moins 2 ou 3 jours, en plein milieu de journée quand il n’y a plus de signe d’humidité.

2 / Etale sur des tamis
L’air doit circuler tout autour des fruits pour bien les sécher. Pose-les sur des grillages à mailles fines ou, mieux des tamis, une seule couche à la fois, dans un endroit aéré et ombragé durant quelques jours. Quand ils sont secs, les graines se détachent facilement.

Mon astuce :
Les fruits bien secs ont un aspect parcheminé. Les enveloppes sont cassantes.

3 / Ne garde que les graines
Pour une meilleure conservation, sépare les graines de leur enveloppe à la main sur un torchon propre. Ensuite, élimine les débris de l’enveloppe de la graine. Finalement et pour celles plus fines, aide-toi d’un tamis dont la maille sera de taille un peu supérieure au diamètre moyen de la graine.

4 / Conserve au sec
Pour terminer, entrepose tes graines dans des sachets de papier et étiquette chaque série soigneusement. Conserve au sec, à l’obscurité et au frais (entre 5 et 10°C). L’idéal ? Des boites hermétiques dans lesquelles tu glisseras un bouchon de tube de comprimés effervescents.

Mon astuce :
Ce dernier contient un dessiccatif qui gardera tes graines bien au sec.

Articles récents

Poste ton commentaire

0

Commence à taper ta recherche et presse sur entrer