dans Vidéos

Comment faire pousser un avocat chez soi ?

Mobilise toute la famille pour en faire pousser un à partir d’un noyau prélevé sur un fruit dégusté. C’est l’occasion de montrer le processus de la germination aux plus jeunes.

Dans la nature, l’avocatier est un grand arbre fruitier qui dépasse les 10 mètres de haut largement. Il est originaire du Mexique et se plait en extérieur uniquement sous les Tropiques. Sous nos latitudes, c’est à l’intérieur et en pot qu’il doit être cultivé. Il devient alors une élégante plante verte qui ressemble à un arbre miniature. Il est cousin du laurier sauce : ses feuilles ont un peu la même forme allongée, mais elles sont moins coriaces. Il aime la lumière et même le soleil direct. Sors-le en plein air entre mai et septembre : il sera plus vigoureux, mais n’espère pas trop récolter des fruits en le cultivant en pot. Quand il aura 3 à 4 feuilles bien développées, coupe l’extrémité de sa tige pour le forcer à se ramifier.

Bio, c’est mieux !
La première fois que j’ai tenté de faire pousser un noyau d’avocat, je n’ai pas réussi car en ouvrant le fruit, j’avais blessé le noyau avec mon couteau. Alors, je te conseille d’avoir la main légère pour ouvrir l’avocat. Prélève le noyau dans un fruit bien mûr : il doit être volumineux et bien formé. Et si l’avocat est « bio », tu es sûr qu’il n’a pas subi de traitement qui gêneraient la germination. La méthode « dans l’eau » est plébiscitée par les plus jeunes qui suivent ainsi jour après jour le développement de « leur » avocat.

1 / Prépare le noyau de ton avocat
D’abord, passe le noyau sous l’eau claire afin d’éliminer toute trace de chair sans enlever l’enveloppe brune. Plonge-le dans l’eau chaude (entre 35 et 40°C) pendant une demi-heure. Puis laisse-le sécher. Cette opération de trempage, facultative, semble accélérer la germination.

2 / Installe ton avocat
Pique 3 ou 4 cure-dents latéralement dans ton noyau et pose le tout sur un verre dont le diamètre est bien supérieur à celui de ton noyau d’avocat. Place la partie pointue vers le haut. Remplis d’eau à température ambiante juste pour que la base arrondie soit immergée.

Mon astuce :
N’enfonce pas les cure-dents trop profondément dans le noyau de ton avocat et évite d’en mettre un au niveau de sa fente du noyau que l’on devine sous la pellicule brune.

3 / Change l’eau régulièrement
Rajoute de l’eau régulièrement pour maintenir le niveau et change-la si elle se trouble. Utilise de l’eau à température ambiante. Au bout de quelques semaines (ne sois pas impatients !), le noyau s’ouvre en deux et les racines se développent vers le bas.

Mon astuce :
Montre aux enfants la tige qui commence son développement dans la fente. Puis fais-les observer que les racines se développent vers le bas et la tige vers le haut. Tout cela est déjà programmé à l’intérieur de la graine.

4 / Plante ton avocat en pot
Quand les racines ont 2 à 3 cm de long, rempote le noyau dans un pot assez profond, puis rempli de bon terreau pour plantes d’intérieur. Ensuite, maintien ce dernier bien humide en permanence jusque l’apparition des premières feuilles. Enfin, enterre le noyau sur la moitié de sa hauteur.

Articles récents

Poste ton commentaire

0

Commence à taper ta recherche et presse sur entrer