Comment bouturer facilement le Forsythia?

le Mon matériel
Pas besoin de vous présenter cet arbuste parmi les plus vendus de Suisse. Avec sa couleur jaune qui fleuris au début du printemps, il est présent dans nombreux de nos jardins. Mais comment le multiplier ?

Comment faire ?

Sélectionner les branches

Le forsythia fleuris sur des branches qui auront poussées cette année et auront passé tous l’hiver a conditions, tout de fois, de l’avoir taillé tout de suite après sa floraison. Sinon, il va faire de longues branches, souvent très droites, qui ne fleuriront pas. C’est ces dernières branches de l’année qui se multiplient le mieux. Elles se trouvent généralement au cœur de l’arbuste. A l’automne, une fois que toutes les feuilles sont tombées, prélève à l’aide d’un sécateur bien désinfecter des rameaux d’environ 20 à 30 cm (la largeur de l’index au pouce). Lors de la coupe, veille à garder tes rameaux dans leur sens de pousse pour les bouturer dans le bon sens : la tête en haut.

Préparer le pot de culture

On peut multiplier notre arbuste directement en terre mais, je préfère le faire dans des grands pots avec le fond perforé pour maîtriser mieux les apports en eau. Pour terreau, j’ai choisi un mélange classique que l’on trouve dans les jardineries dans lequel j’ajoute de la terre de jardin, du compost et un peu de sable et il faut bien le mélanger pour créer un substrat homogène. J’humidifie bien le terreau, pour faciliter la reprise et que nos rameaux ne se dessèchent. Je plante mes boutures dans le terreau en l’enfonçant d’un bon tiers. Pour un gain de places on peut en mettre jusqu’à une dizaine par pot.

Les clés de la réussite

Veille à maintenir le terreau humide pour garantir l’arrivée des racines. Tu vas voir apparaitre au printemps les premières feuilles sur tes rameaux et des racines sortir du pots, signe de la réussite de tes boutures. A l’automne prochain, sors-les du pot, enlève celles qui n’auraient pas repris. Tu pourras déjà planter tes boutures dans ton jardin. Tu pourras donc avoir une haie ou un joli arbuste à moindre coûts. On peut multiplier tout un tas de végétaux de cette façon, notamment au potager tous les arbustes à petits fruits : groseilliers, cassissiers, la vigne …