Planter un bulbe d’amaryllis

le Mon matériel
Un des bulbes vedettes, à la floraison spectaculaire quelques semaines seulement après sa mise en culture ! Ils produisent de longues hampes, qui portent de grandes fleurs rouges, roses, orangées ou blanches en forme de trompette.

Comment faire ?

Choisir son bulbe

Au moment d’acheter des bulbes, ils doivent être en période de repos. Si vous optez pour des amaryllis d’une jardinerie, vérifiez donc qu’ils n’aient pas démarré leur végétation. Mieux vaut privilégier les gros bulbes. Ils sont plus chers mais, plus ils sont gros, plus ils produisent de tiges portant des fleurs. La culture se fait uniquement en pot, car les bulbes ne sont pas rustiques et gèlent. Choisissez un pot d'un diamètre d'environ 15 à 20 cm de diamètre. Le substrat qui leur convier le mieux est composé à parts égales de terre de jardin, de terreau et de sable sans oublier une couche de graviers ou de billes d'argile expansée au fond du pot afin d'assurer un bon drainage.

Le planter

Le bulbe se plante à fleur de terre, dépassant d'environ 1-2 cm. Ne recoupez surtout pas les racines. Dans des pots plus grands, il est possible de grouper plusieurs bulbes afin d'obtenir une plus belle potée fleurie. Arroser légèrement afin de tasser la terre pas plus au risque de faire pourrir votre bulbe. Les bulbes d’amaryllis sont très sensibles à l’eau stagnante au fond du pot. L’Amaryllis produit de grandes et belles fleurs ! Mais cette floraison démesurée a un inconvénient : elle épuise les réserves nutritives du bulbe. Pour la soutenir, on peut donc incorporer à l’eau d’arrosage (dès que les premières fleurs se forment) un engrais riche en potasse

Par la suite

Placez ensuite le pot dans une pièce claire et ensoleillée, à une température de 21 à 23 degrés (la chaleur joue un rôle important dans la croissance de la plante). Une fois fanée, la fleur sera supprimée, mais les feuilles seront conservées, de manière à permettre au bulbe de reconstituer ses réserves. Lorsque les feuilles sont complètement jaunes, coupez-les au ras et sortez le bulbe de son pot. Peut-être parviendrez-vous à le faire refleurir l'année suivante en répétant l’opération. Il se peut qu’il ne fleurisse pas l’année suivant s'il n'a pas trop été "forcé" avant sa mise en vente mais uniquement deux ans après.