Que faire au potager ?

Semer les chicorées

Semer les chicorées dans votre jardin offre une excellente opportunité de cultiver des légumes d'automne et d'hiver qui méritent vraiment une place de choix. Peu consommées et souvent sous-estimées, elles représentent une alternative savoureuse et saine aux laitues traditionnelles, apportant une pointe d'amertume distinctive qui rehausse les saveurs de vos plats.

Les variétés de chicorées à semer

  • Chicorée 'Pain de Sucre' : Reconnaissable à ses feuilles serrées qui évoquent un pain de sucre traditionnel, cette chicorée présente une saveur à la fois amère et légèrement noisettée. Elle est particulièrement riche en vitamine C, ce qui en fait un excellent choix pour renforcer l'immunité pendant les mois froids.
  • Chicorée frisée : Aussi appelée chicorée scarole, cette variété se distingue par ses feuilles légèrement frisées et pointues. La sève laiteuse qu'elles contiennent est riche en substances amères, bénéfiques pour la digestion. Il est important de ne pas la confondre avec la chicorée blanche, plus connue sous le nom d'endive en France et de chicon en Belgique.
  • Chicorée rouge : Parfois désignée sous le nom de chicorée italienne, elle est appréciée pour ses pommes serrées aux teintes vertes et pourpres. Les variétés 'Rouge de Trévise', 'Rouge de Vérone' et 'de Chioggia' sont parmi les plus célèbres. Utilisée en cuisine pour ajouter une touche de couleur et de saveur, elle se marie parfaitement avec des plats tels que pizzas, pâtes, et salades.

Comment semer les chicorées ?

Pour semer vos chicorées, plusieurs méthodes s'offrent à vous :

Semis en caissette

Le semis en caissette est une méthode efficace pour démarrer la culture des chicorées, surtout dans les régions où les conditions climatiques peuvent être imprévisibles. Voici un guide étape par étape pour semer des chicorées en caissette, assurant un démarrage sain et protégé pour vos plantes.

Étape 1 : Préparation de la caissette

Optez pour une caissette de semis légère et durable avec des trous au fond pour permettre un bon drainage. Si vous n'avez pas de caissette spécifique, vous pouvez réutiliser un conteneur domestique, comme une barquette de poissonnier, en y perçant des trous de drainage.

Versez une couche de gravier d'environ 1 cm au fond de la caissette. Ce lit de gravier empêchera le colmatage des trous de drainage et facilitera l'écoulement de l'excès d'eau, ce qui est crucial pour éviter le pourrissement des racines.

Utilisez un mélange de sable et de terreau à parts égales. Ce mélange favorise une bonne aération du sol et un drainage efficace, tout en retenant suffisamment d'humidité pour les jeunes racines. Versez le mélange de sable et de terreau sur la couche de gravier, en laissant environ 2 cm d'espace libre en haut de la caissette. Tassez légèrement avec la main pour éliminer les poches d'air.

Étape 2 : Semer les chicorées

Disposez les graines de chicorée uniformément sur toute la surface du terreau. Veillez à ne pas les semer trop densément pour éviter la compétition entre les plantules. Recouvrez les graines avec 1 à 2 mm de terreau finement tamisé. Ce faible recouvrement assure une meilleure germination en maintenant les graines en contact étroit avec le sol humide.

Étape 3 : Arrosage

Utilisez un arrosoir muni d'une pomme pour arroser délicatement. L'eau doit être répartie de manière égale et douce pour ne pas déplacer ou exposer les graines. Maintenez le terreau légèrement humide, mais pas détrempé. L'arrosage peut être nécessaire tous les deux ou trois jours, selon les conditions climatiques et l'humidité ambiante.

Étape 4 : Placement et germination

  • Choix de l'emplacement : Placez la caissette dans un endroit semi-ombragé, à l'abri des vents forts et du soleil direct qui pourrait dessécher rapidement le terreau et stresser les jeunes plantules.
  • Suivi de la germination : Les graines de chicorée commencent généralement à germer en une semaine. Gardez un œil sur le développement des plantules et assurez-vous qu'elles ne manquent ni d'eau ni de lumière.

Semis direct en pleine terre

Étape 1 : Sélection du site

Optez pour un endroit ensoleillé à mi-ombragé dans votre jardin. Les chicorées bénéficient d'au moins quelques heures de soleil direct, mais elles peuvent également tolérer une légère ombre, surtout dans les régions à climat chaud.

Étape 2 : Préparation du sol

Enlevez toutes les mauvaises herbes, les débris et les pierres de la zone de plantation. Cela réduira la compétition pour les nutriments et l'eau. Utilisez une binette pour ameublir le sol jusqu'à une profondeur de 15 à 20 cm. Cela facilitera la croissance des racines en permettant une bonne pénétration de l'eau et de l'air. Si nécessaire, enrichissez votre sol en y ajoutant du compost ou du fumier bien décomposé. Cela augmentera la fertilité du sol et améliorera sa structure. Utilisez un râteau pour niveler le sol et briser les grosses mottes de terre, créant ainsi une surface lisse et uniforme pour le semis.

Étape 3 : Création des sillons

Avec le dos d'une houe ou une planche, tracez des sillons d'environ 2 à 3 cm de profondeur. Espacer les sillons de 20 cm permet aux chicorées de se développer sans être trop serrées. De toute façon, il y aura un repiquage à leur emplacement définitif.

Avant de semer, arrosez légèrement les sillons pour préparer le sol. Un sol légèrement humide aide à ancrer les graines et favorise la germination.

Étape 4 : Semer les chicorées

Dispersez les graines de chicorée uniformément au fond des sillons. Essayez de ne pas semer les graines trop densément pour éviter la surpopulation. Utilisez le sol à proximité pour couvrir les graines, en les recouvrant d'environ 1 à 2 mm de terre. Cela suffit pour protéger les graines tout en permettant une germination facile.

Étape 5 : Arrosage et entretien

Arrosez soigneusement les sillons avec un arrosoir muni d'une pomme pour éviter de déranger les graines nouvellement plantées. Gardez le sol humide, mais pas saturé, pendant les premières semaines après le semis. L'humidité constante est cruciale pour la germination des graines.

Les graines devraient commencer à germer en 7 à 14 jours, selon les conditions météorologiques et la qualité du sol. Une fois que les plantules ont quelques feuilles vraies, éclaircissez-les pour qu'elles soient espacées d'au moins 20 cm. Cela leur donne suffisamment d'espace pour se développer sans concurrence excessive.

En suivant ces étapes pour le semis direct en pleine terre, vos chicorées auront un bon départ dans leur croissance, bénéficiant d'un environnement naturel dès le début. Cette méthode favorise une croissance robuste et peut réduire le besoin de transplantations ultérieures, simplifiant ainsi le processus de culture.

Planter les chicorées

Pour planter des chicorées, commencez par choisir un site ensoleillé de votre jardin où le sol est bien drainé. Enlevez les mauvaises herbes et ameublissez le sol sur une profondeur d’environ 15 cm. Ajoutez du compost pour enrichir le sol si nécessaire. Tracez ensuite des sillons d'environ 2 cm de profondeur, espacés de 40 cm. Semez les graines dans les sillons et recouvrez-les légèrement avec de la terre. Arrosez doucement pour ne pas déplacer les graines. Maintenez le sol humide jusqu’à la germination, qui survient généralement en une semaine, et continuez à arroser régulièrement jusqu'à ce que les plantes soient bien établies.

Le mot de la fin

Cultiver des chicorées est une manière enrichissante d'ajouter de la diversité à votre jardin et à votre alimentation. Avec leurs saveurs distinctives et leurs qualités nutritionnelles, elles offrent une excellente alternative aux salades traditionnelles, particulièrement durant les mois d'hiver. Suivez ce guide pour vous lancer dans la culture de ces légumes uniques et profitez de récoltes abondantes et savoureuses tout au long de la saison froide.

N'hésitez pas à expérimenter avec différentes variétés de chicorées pour découvrir celles qui s'adapteront le mieux à votre goût et à votre jardin. Bon jardinage!

Étiquettes :

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire ou poser une question

0 commentaire

<